Éco-score - Méthode de notation

François Mise à jour le par François

L'Éco-score est construit à partir des critères suivants :

1 - Le score "Production" basé sur des données moyennes

Élaboré par la Commission européenne, ce score permet de calculer une empreinte environnementale globale, en prenant en compte une grande diversité d'impacts : émission de gaz à effet de serre, consommation d'eau, pollution du sol, etc.

Cette empreinte tient compte de toutes les étapes de production d'un produit : du champ, jusqu'à l'assiette, et même au-delà, jusqu'au traitement des déchets. Ce score est basé uniquement sur des données moyennes, calculées par l'ADEME (l'Agence de la transition écologique). Il est affiché sur 100 dans l'application.

2 - Les indicateurs basés sur les caractéristiques propres du produit

Calculées à partir des données spécifiques du produit, elles permettent de valoriser ou dévaloriser le score du produit en fonction de 4 critères :

  • La présence de labels
  • La recyclabilité des emballages
  • L'origine des ingrédients
  • La présence d'huile de palme

Ces indicateurs accordent des points (bonus ou malus) qui se cumulent au score "production" pour obtenir l'Éco-score.

L'Éco-score est présenté sous forme de lettre : de A (très faible impact) à E (très fort impact).

Cet article vous a-t-il été utile ?

Nous contacter